Présentation du tome 1 | Écrire à voix haute

mardi 6 février 2018
par  Lefevre
popularité : 3%

Expérience Pédagogique avec des apprentis de CAP.


L’action "Écrire à haute voix" avait un double objectif : faire évoluer les représentations sur l’égalité homme-femme et faire comprendre la nécessité de progresser dans la maîtrise de la langue écrite et orale pour devenir un citoyen à part entière.


Apprendre à raconter, à écrire pour d’autres


Un projet d’écriture « Écrire à haute voix » a été mené avec une classe d’apprentis en CAP Cuisine 1ère année par Jean-Michel Vauchot, adjoint de direction au CFA La Noue et conteur-auteur, en collaboration avec Hélène Bouchet et Bernard Corde, respectivement professeurs de français et de cuisine.


Initiée en novembre 2008, l’action « Écrire à haute voix » avait un double objectif : faire évoluer les représentations sur l’égalité homme-femme et faire comprendre la nécessité de progresser dans la maîtrise de la langue écrite et orale pour devenir un citoyen à part entière.
À l’origine de cette expérience pédagogique, une enquête révélant que ce sont les élèves de CFA et de LEP qui ont les représentations les plus discriminantes sur la place des hommes et des femmes dans notre société. Jean-Michel Vauchot en a pris acte et a alors demandé des moyens pour faire avancer les choses. Pour lui, l’inégalité homme-femme est liée à la maîtrise de la langue : un vocabulaire restreint conduit la plupart du temps à des réponses binaires. Catherine Hugonet a accepté de relever le défi et la Délégation Régionale aux Droits des Femmes et à l’Égalité a financé ce projet.


Voir le bilan

Navigation

Articles de la rubrique

Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 15 février 2018

Publication

220 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
26 Sites Web
99 Auteurs

Visites

139 aujourd'hui
178 hier
215155 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés